Triton France Moto » moto » Quels sont les équipements obligatoires d’une moto ?

Quels sont les équipements obligatoires d’une moto ?

Pour conduire une moto, certains équipements sont nécessaires pour assurer notre sécurité sur la route. En effet, une moto n’est pas dotée d’une carrosserie comme un véhicule et c’est pour cette raison que des mesures complémentaires de sécurité sont obligatoires.

Les équipements en question devront aussi répondre à certaines exigences réglementaires pour qu’ils soient efficaces. Dans cet article, nous allons énumérer les équipements qui sont exigés par le code de la route et également comment bien les choisir.

Quels sont les équipements moto qui sont obligatoires ?

Un certain nombre d’équipements est exigé pour pouvoir conduire une moto, il s’agit d’un casque, de gants, d’un gilet, d’une plaque d’immatriculation et d’éclairages adéquats. Bien sûr, ces équipements devront répondre à des critères pour qu’ils soient conformes au code de la route. C’est ce que nous allons voir en détail pour chaque équipement. Un casque sert à prévenir les traumatismes crâniens. Ces derniers peuvent causer des décès ou d’importants handicaps, c’est pour cette raison que le port d’un casque est obligatoire pour le conducteur d’une moto, mais aussi pour le passager. À défaut, nous risquons une amende et de se voir retirer 3 points du permis.

Le casque pour moto doit répondre à certaines exigences en matière de qualité et de conception. Pour s’assurer que le casque soit conforme, il est conseillé de vérifier qu’une homologation de type NF ou ECE soit marquée. Sinon, il pourrait être considéré comme non-conforme vis-à-vis du code de la route et vous pourriez être verbalisé. Il est indiqué d’utiliser un casque neuf, car les casques d’occasion sont généralement moins efficaces. Ils peuvent déjà avoir des chocs et aussi ne plus être conformes aux normes qui évoluent assez rapidement.

Autre guide à lire :   Passer le permis moto : quel est l'équipement obligatoire ?

Les équipements obligatoires de moto : les gants et le gilet

Depuis début 2016, le gilet est devenu obligatoire et il est souvent appelé le gilet jaune. Son appellation vient du fait qu’il doit être d’une haute visibilité. Il sert surtout à assurer une meilleure visibilité en cas de stationnement de la moto pour une panne, mais aussi en cas d’accident. L’amende peut être de 11 à 135 euros selon le type d’infraction lié au gilet. Le port de gants est obligatoire lors de la conduite de la moto, et ce, pour le conducteur, mais aussi pour l’éventuel passager.

À défaut, l’amende pourra être de 45 euros avec le retrait d’un point au niveau du permis de conduire. Les gants devront également être homologués pour être conforme, il faudrait donc vérifier qu’ils soient bien marqués de la certification CE avant de les utiliser. Étant donné les amendes encourues et les points en moins du permis de conduire, il est donc plus indiqué de veiller à avoir ces équipements pour ne pas avoir de souci lors d’un contrôle.

Nous allons résumer les équipements qui sont obligatoires pour la conduite d’une moto :

  • plaque d’immatriculation ;
  • gilet et gants ;
  • éclairages ;
  • casque.

Autres équipements obligatoires : l’éclairage et la plaque d’immatriculation

L’éclairage est aussi obligatoire pour pouvoir conduire notre moto, les feux minimums nécessaires sont ceux de route, de croisement, position avant et arrière et enfin du stop. Ces quatre types de feux doivent tous bien fonctionner. Dans le cas contraire, une amende et l’immobilisation de la moto, et ce, jusqu’à ce que les feux soient fonctionnels. La moto devra aussi être équipée d’une plaque d’immatriculation suivant un format standard de 21 x 13 cm. Il existe d’autres équipements qui sont très conseillés pour notre sécurité, mais ne sont pas obligatoires vis-à-vis du code de la route. Comme par exemple, le gilet de type airbag qui assure plus de sécurité en cas de chute ou de collision, il fonctionne de la même manière qu’un airbag standard.

Autre guide à lire :   Comment fonctionne une protection dorsale moto de niveau 3 ?

Lors d’un accident, il se déclenche automatiquement et gonflant avec un gaz des coussins à l’intérieur du gilet. Il permet de mieux protéger le conducteur et le passager en amortissant les éventuels chocs. Il est également conseillé de bien choisir ses vêtements (blouson, chaussures et pantalon) lors de la conduite d’une moto. Cela servira à mieux absorber les éventuels chocs et mieux prévenir les blessures en cas d’accident ou de chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *